Un texte qui parlera à chacun de nous quelque soit notre mode de déplacement !

Bonjour à tous,

Un article sur la place du vélo dans la circulation paru récemment dans la presse m’a interpellée. On y parlait d’accidents de cyclistes ayant entrainé leur décès, de délits de fuite des automobilistes impliqués, et cela laissait entendre qu’il était dangereux de circuler à vélo.

Heureusement, on parlait aussi des progrès réalisés dans les aménagements, d’un comportement de plus en plus respectueux des automobilistes envers les cyclistes, d’une prise de conscience de la nécessité de partager la route.

J’ai d’ailleurs appris dans cet article, et il faut le faire savoir autour de nous, que désormais il était autorisé de franchir la ligne continue pour doubler un cycliste, ce qui ne peut être que positif pour la sécurité de tous.

Les associations, comme CYCLAMAINE, se démènent pour améliorer la cohabitation de tout les usagers de la route et j’ai retenu, entre autres conseils, que les cyclistes ne devaient pas s’effacer mais au contraire affirmer leur place dans la circulation pour être considérés comme des véhicules à part entière et pour avoir testé moi-même le fait d’imposer sa place en restant au milieu de la chaussée, je peux vous dire que l’on se sent beaucoup plus en sécurité que bien calé à droite avec des voitures qui vous frôlent parfois d’un peu trop près.

Que nous soyons en voiture, à moto ou à vélo, engageons-nous à circuler avec respect, confiance, prise de conscience de la juste place de chacun sur la route et suivons les conseils de Richard quand nous sommes sur notre bicyclette en nous tenant droit et en affirmant notre place à part entière. Nous aurons en plus belle allure et donnerons peut-être envie à d’autres de nous imiter…

Cyclamicalement.

Isabelle