Cyclamaine en quadriplette… suite.

03 juin 2018. J – ??? avant le décollage. C’est l’effervescence à l’atelier de la Rue des Acacias. L’ambiance est fébrile, l’air chargé d’ozone, des jets d’étincelles jaillissent au-dessus de l’établi. Autour de l’étrange machine, pas moins de quatre bénévoles s’affairent. Il y a 50 ans, il s’agissait d’envoyer des astronautes sur la Lune. Aujourd’hui, il est question d’envoyer quatre cyclistes sur le chemin de halage en quadriplette. Le défi est de taille. La pression est énorme.

Soudain tonne la voix du responsable des opérations. « Bilan d’étape ! », demande-t-il.

« – axes de pédaliers ?
– OK
– axes de roues et freins ?
– OK
– mise en place de la roue avant ?
– OK
– selles ?
– OK
– mise en place de la roue arrière ?
 – plus que quelques boulons à serrer.
– guidons ?
– on y travaille, l’équipe d’ingénieurs sur-diplômés est sur le coup.
– manivelles de pédaliers ?
– Houston,  on a un problème. Il nous manque trois manivelles taille 150 mm. On ne les a pas en stock.
– C’est noté. On lance un appel aux dons et on recrute du personnel supplémentaire. Du nerf ! On y arrivera !