Déstockage

Cyclamaine organise un grand déstockage ,
du lundi 29 janvier au vendredi 2 février,
tous les vélos de l’association sont à vendre au prix de 50 €,
Vélos femme, 1/2 course, VTT, il y en a pour tous les goûts et de toutes les tailles ! »

Chronique du vieux vélo mis au rebut jusqu’à sa remise en selle

Amis cyclistes,

Dans les résolutions que l’on fait tous en général en début d’année, on retrouve celle de trier et ranger tout notre fourbi mis là au grenier ou à la cave, qui encombre, qui tombe en ruine et celle classique de se (re)mettre au sport. Et si cette année, on associait les deux en alliant l’esprit de récup et le plaisir d’utiliser un beau vélo remis à neuf.

Je vais laisser la parole à celui qui va vous en parler le mieux : ce bon vieux vélo dont ont pensait qu’il n’était bon que pour le rebut.

« J’étais un vélo du début des années 80 que mon propriétaire de l’époque a fait participer à de nombreuses courses et je suis monté sur les podiums en vainqueur avant de changer de mains, dépassé par les petits nouveaux plus légers et de devenir le vélo d’un amateur de longues virées entre potes où il n’était pas rare de rouler 100 à 150 km. Et là il fallait me voir dans la dernière côte, avant l’arrivée à la maison, celle où j’avais mon heure de gloire, où Philippe faisait craquer les vitesses et grincer le guidon tellement il forçait sur les pédales pour être le premier en haut. Un jour, il m’a même jeté de dépit et de fatigue sur les marches de la mairie, à 3 km de chez lui,  tellement fourbu et épuisé qu’il a fini la virée en voiture!!!

Puis ce fut le temps du VTT et j’ai été abandonné au fond de la cave, tout démantibulé, les pneus à plat, les câbles hors d’usage, la chaine grippée, la selle usée, tout rouillé et piqueté, bref en bien mauvais état et près d’être définitivement oublié.

Finalement, en discutant avec son collègue qui depuis quelques temps, grâce  à CYCLAMAINE, a repris goût au vélo et eu envie de remettre les mains dans le cambouis, de bricoler du vieux pour faire  du neuf, j’ai déménagé et suis arrivé en pièces détachées dans mon nouveau garage. Là j’ai été entièrement démonté, dérouillé, briqué, graissé, on m’a acheté des  nouveaux accessoires (selle, pneus, cale-pieds, guidoline) pour me relooker et me redonner une jeunesse, sans enlever ma patine.

D’ailleurs, en parlant de jeunesse, mon nouveau propriétaire qui a l’intention de me faire faire des promenades plutôt cools dans la campagne, ce qui me fera une fin de carrière tranquille (bien que je compte perdurer encore longtemps et passer dans d’autres mains), se rappelle avec un peu de nostalgie de son vélo de course bleu Motobécane qu’il avait ado pour aller au lycée et auquel je ressemble, moi remis à  neuf, lui un peu plus vieux mais allez à nous 2 on va rouler jeunesse…! »

Cyclamicalement,

Travaux de relooking réalisés par  Eric
Encouragements, applaudissements et texte par Isabelle

Si comme ces adhérents, vous avez envie de nous raconter l’histoire de votre vélo, envoyez-nous votre texte et vos photos. Nous partagerons votre expérience et, qui sait, donnerons envie à d’autres de remettre en état de marche le vieux vélo  abandonné au fond du grenier pour venir grossir le nombre des cyclistes-récupérateurs-rénovateurs  de  notre ville