Progresser en vélo jour après jour… Témoignage

Amis cyclistes inconditionnels, aguerris ou débutants et encore hésitants, voici une petite chronique que je souhaiterais partager avec vous de temps en temps.
Il y a quelques semaines, je vous avais parlé de mon apprentissage à la pratique du vélo, à l’âge déjà avancé de 50 ans, à la fois pour démontrer qu’il est possible d’apprendre à tout âge et surtout que malgré toutes les appréhensions que l’on a, les incertitudes sur ses capacités et d’impression d’être seul à ne pas savoir enfourcher cet engin à deux roues, je peux vous confirmer que oui, grâce à CYCLAMAINE et aux excellents cours et conseils délivrés par ses membres dévoués et très à l’écoute, on devient un pratiquant de la bicyclette tout à fait compétent.
Preuve en est qu’aujourd’hui, je suis allée au centre-ville, en partant d’Allonnes, donc en empruntant toute la route encombrée de travaux et étant obligée de partager la voie avec les voitures, bus, camions etc. Un an après mes débuts, je suis plutôt fière de moi et me sens désormais à l’aise dans la circulation.

Je veux donc assurer tous les apprenants actuellement en cours qu’ils vont y arriver, qu’il faut persévérer, dépasser ses peurs et que chaque étape franchie est un pas (ou plutôt un tour de roue) vers l’autonomie.
Il me semble bien loin le temps où démarrer était déjà difficile, sans parler des ½ tours, du dépassement du moindre piéton et quant à rouler près des voitures, n’en parlons pas ! C’était pourtant il y a seulement 1 an et j’étais loin alors de m’imaginer que j’arriverai à devenir aussi à l’aise.

Je pense à tous les débutants et me sens beaucoup moins seule car finalement il y a plus de personnes qu’on ne pense qui ne savent pas faire de vélo et encore merci à CYCLAMAINE de nous offrir cette possibilité de combler cette lacune.

A bientôt pour partager d’autres impressions.

Cyclamicalement.

Isabelle