Le portrait de Ming

Nous avions pris l’habitude de vous faire partager les expériences de personnes utilisant le vélo pour diverses raisons. Ce mois-ci, Delphine nous propose de nous faire partager l’expérience de Ming. Bonne lecture à tous et si vous aussi vous souhaitez faire partager votre expérience, contactez-nous !

IMG_20160526_223402

Je voulais absolument tirer le portrait de Ming car, quand je l’ai connu il y a 5 ans, elle se déplaçait sur un petit vélo pliant. Elle l’avait choisi car il était facile à transporter ; elle l’avait acheté en Chine alors que ce genre de vélo ne courait pas les rues en France. Lorsqu’elle est devenue mère de famille, elle a choisi un vélo plus grand… comme d’autres auraient acheté un monospace !

Depuis combien de temps te déplaces-tu à vélo ?

Depuis le collègue, j’ai pris l’habitude de me déplacer à vélo. A l’époque, c’était compliqué d’avoir un vélo : il fallait un ticket car il n’y en avait pas assez pour tous le monde !

Depuis que je suis en France, j’ai changé 3 fois.

Pour quel type de trajet utilises-tu ton vélo ?

Je prends mon vélo principalement pour aller au travail mais aussi pour aller faire des petites courses en ville ou accompagner mon filsde 3 ans. Je dois faire 10 kilomètres par jour environ.

J’ai vu un équipement assez original sur ton vélo : un petit siège supplémentaire monté sur le cadre ; peux-tu nous en dire plus sur ton vélo ?

Au début, je cherchais une solution pour transporter mon fils. J’ai d’abord cherché un biporteur comme dans les pays nordiques. J’en ai essayé un et je l’ai trouvé assez maniable mais ça prend beaucoup de place et c’est vraiment très cher (plus de 2000€). Le prix est justifié mais je me suis rendue compte que je n’en aurai pas suffisamment l’usage. Finalement, j’ai acheté un vélo plus simple avec un petit siège pour mon fils chez Amsterdamer.

J’ai également, deux portes-bagages devant et derrière ; c’est très pratique pour transporter un colis et le vélo reste très maniable.

Je ne me sers pas de mon rétroviseur mais je le laisse car j’ai l’impression que ça tient les voitures assez éloignées de moi !

Le vélo est assez bien conçu : il a un éclairage qui fonctionne avec une dynamo et une béquille qui est « double » ce qui permet d’avoir un vélo bien stable quand j’installe le petit.

Mon fils et moi portons un casque, ça me semble important.

Le poids du vélo, de ton fils, de tes courses,… ça ne fait pas un peu trop pour toi ?

Non, le vélo seul est déjà lourd (il est en alu), je ne sens pas la différence.

Et qu’en pense ton fils ?

Il adore ! Surtout dans les descentes !

Aujourd’hui, il pleut et tu es quand même venue à vélo ; qu’est-ce qui t’arrête ?

Peut-être la neige ! Je suis déjà tombée une fois avec mon fils dans un rond point à cause du verglas. On a eu peur mais on est reparti !

Quels bénéfices tires-tu de tes déplacements à vélo ?

Je ne fais pas trop de sport alors le fait de bouger un peu tous les jours, je pense que c’est une bonne chose.

Quels sont les inconvénients ?

En général, les gens font attention. Par contre, il manque encore une volonté de la ville de favoriser les déplacements à vélo. Sur mon trajet, j’ai des bandes cyclables qui se coupent brutalement. Je trouve que les passages où il faut quitter la bande sont encore plus dangereux que s’il n’y en avait pas !

Aurais-tu un conseil à donner à quelqu’un qui voudrait se lancer dans l’aventure vélo ?

Avoir un bon vélo et apprendre à anticiper au maximum pour coexister avec les voitures. Il faut aussi être visible et se protéger avec un casque.

Est-ce que tu connais Cyclamaine ?

J’ai entendu parler des formations et j’aurais bien aimé y participer mais je ne sais pas si ça existe toujours.