Témoignage sur le vélo tourisme

Pour prolonger, le temps d’un article, les vacances, voici le témoignage de Sophie qui a parcouru l’Europe à vélo. Nous la remercions pour cet article.

Bonne lecture !

« Je suis une cycliste ordinaire. Le vélo est mon moyen de transport pour aller en ville, me distraire, faire les courses … En 2010, j’ai expérimenté les véloroutes. L’EuroVelo6 qui va de l’Atlantique à la Mer Noire en suivant les fleuves m’a intéressé. A la faveur d’une période de chômage, j’ai cheminé de Saint-Nazaire à Mulhouse en longeant la Loire, le canal latéral à la Loire, le canal du Nivernais, le canal du Centre, le Doubs et le canal du Rhône au Rhin. Je voyage seule, je dors en auberge de jeunesse, en petit hôtel, en pension ou chez l’habitant. La suite, je l’ai réalisé cette année, à la retraite.

Début juin, mon mari et moi sommes repartis de Mulhouse pour deux semaines en longeant Rhin et Danube. Mon fils a pris le relais de Ratisbonne à Bratislava, toujours en suivant le Danube. A deux, ce sont des vacances. Seule, c’est l’aventure. La Slovaquie, la Croatie, la Serbie, la Bulgarie et la Roumanie en suivant le Danube m’ont amenée à Sulina, delta du Danube, et les pieds dans la Mer Noire. 3652 km en 7 semaines de Mulhouse à Sulina. Partie avec des « demi-course » de 30 ans, j’ai laissé les vélos sur place, un à Bratislava Slovaquie, l’autre à Tulcea Roumanie. Ils vont faire une deuxième vie malgré leur ancienneté, ces vélos sont inusables. Je suis revenue par le bus (48 heures de voyage). Cette aventure fut difficile mais exaltante.

Chaque jour est une étape où il faut gérer la piste, l’alimentation, la pluie ou la chaleur et l’hébergement, tout appréciant les curiosités et le mode de vie des habitants. L’Europe, de part en part, c’est 10 pays traversés, et autant de langues différentes, certaines en cyrillique. Une Europe extrêmement diverse par ses cultures et ses niveaux de vie. En allant vers l’Est, la vie devient de moins en moins chère, jusqu’à la Roumanie rurale et pauvre. Et bien sûr, vous pourrez toujours me rencontrer dans les rues du Mans sur mon nouveau vélo ! »

DSCF0171