Pose d’arceaux : près de 100 nouvelles places vélo

Les services de la ville du Mans ont mené pendant les vacances une campagne de pose d’arceaux qi a permis de créer près de 100 places de stationnement vélo.

A noter :
– de nouveaux sites desservis (place du Hallai, Éperon côté cité Plantagenêt, maison des avocats, église du Pré…)
– de la capacité sur des parcs fréquemment saturés (place du jet d’eau, Beaux-arts)
– des protections par poteaux (place Washington, rue de la Mariette, avenue Bollée)
– de la pose en léger biais quand l’étroitesse de l’emplacement l’indique (rue de la Mariette)

Rue de la Mariette

Rue de la Mariette : poteau de protection vis-à-vis de la place voisine et pose en léger biais.

Beaux-arts

École des Beaux-arts : multiplication par 3,5 de la capacité.

Rappelons que, selon le baromètre des villes cyclables Parlons vélo, le stationnement est le seul critère où le Mans est nettement mieux notée que la moyenne des villes de sa catégorie (plus d’un demi-point de moyenne, sur un total de 6 points).

La démarche est pour beaucoup dans cette dynamique. Prendre en compte les demandes des utilisateurs, les retour d’expérience et s’adapter aux problèmes rencontrés dans l’existant (par exemple les arceaux renversés ou tordus par des véhicules motorisés, d’où la pose de poteaux de protection en bout de rangée)… ça fonctionne !

Les emplacements de la récente campagne de pose (liste non exhaustive)