Propositions pour les fêtes de fin d’année et l’attractivité du centre-ville

Courrier du 29 novembre 2020 aux élu(e)s du Mans en charge du commerce, de la voirie et de la sécurité (copie aux associations de commerçants).

Nous tenons à vous faire part de plusieurs propositions dont nous pensons qu’elles renforceraient l’attractivité du centre-ville, ce qui nous tient à cœur, et qui sont applicables avant Noël.

 

– Élargir la zone piétonne.

La piétonisation de rues les jours les plus fréquentés permet de rendre les commerces plus accessibles. Elle incite les gens à rester plus longtemps, avec plus d’espace (critère sanitaire important) et en profitant mieux des animations et des illuminations.

Certains changements ponctuels sont possibles sans bouleversement du plan de circulation. Nous pensons à la rue Coutardhy, aux rues de l’Étoile et de la Barillerie, déjà concernées par le dispositif exceptionnel de “Faites lire” ; à la rue d’Alger entre la rue de Constantine et la rue du Dr Leroy, enfin à la rue du Dr Leroy jusqu’à la rue du Tertre.

 

La piétonisation ponctuelle fonctionne bien ailleurs : à Lille l’expérimentation lancée après le premier confinement est prolongée jusqu’à Noël. Angers annonce qu’elle va doubler sa surface piétonne les week-ends précédant Noël.

 

– Inciter les gens à venir à vélo.

A vélo, les clients ont besoin de beaucoup moins de place pour se garer qu’en voiture. Cela permet au centre-ville d’accueillir plus de clients à surface de stationnement égale. Les clients qui viennent à vélo libèrent autant de places de stationnement automobile pour ceux qui viennent de plus loin. Tout le monde a donc intérêt à augmenter l’usage du vélo. A court terme, plusieurs actions peuvent actionner ce levier :

 

  1. Augmenter la capacité d’accueil en déployant du stationnement vélo provisoire (un élément mobile à chaque fois) sur plusieurs points d’intérêt où le stationnement est soit manquant soit vite saturé, par exemple : intersection Dr Leroy / Alger ; bas de la rue des Minimes, places St-Nicolas et de la Sirène…

Quels que soient les sites retenus, la communication sur cette capacité supplémentaire sera aussi importante que sa création.

 

  1. Veiller à l’accessibilité du centre-ville à vélo, en particulier en s’assurant qu’il n’y ait pas de véhicules stationnés sur les aménagements cyclables menant au centre-ville. Stationnement gratuit ne doit pas vouloir dire stationnement anarchique et dangereux. Nous souhaitons donc que, les jours de stationnement auto gratuit, les ASVP soient redéployé(e)s sur le respect des aménagements cyclables et des trottoirs. Ils ont toute compétence pour verbaliser les stationnements très gênants. Une communication sur ce sujet serait aussi bienvenue.

 

  1. Veiller à ce que des utilisateurs de scooters et motos ne s’approprient pas les arceaux vélo. Là aussi les ASVP ont toute compétence. Nous rappelons qu’en tant que véhicules motorisés, ces engins sont d’office interdits dans la zone piétonne. Le respect de cette règle dans la durée nous semble essentiel à l’attractivité du centre-ville pour le plus grand nombre.

 

– En ce qui concerne l’animation du centre-ville, nous avons également une proposition à vous faire.

Nous organisons habituellement en fin d’année une parade de vélos décorés, la “fête de la lumière”. Ce rendez-vous familial et festif à la fois pour les participant(e)s et le public, pourrait être inclus dans un programme officiel, dans le but d’augmenter le nombre de participants et de spectateurs (photo de l’année dernière).

 

Nous sommes à votre disposition pour préciser comment ces propositions pourraient être appliquées.

Cordialement

Le CA de Cyclamaine