Cyclamaine en quadriplette !

Arrivé à l’atelier de Cyclamaine en pièces détachées, ce drôle d’engin ne nécessite que quelques bonnes volontés pour le décrasser, le graisser et le remonter.
Nous cherchons donc quelques bénévoles, experts en mécanique ou néophytes prêts à en découdre avec la rouille, afin de remettre cette quadriplette sur ses deux roues.

Rendez-vous chaque lundi à partir de 16h, à l’atelier Cyclamaine. Les quatre premiers auront l’immense privilège de dompter la bête lors de son trajet inaugural !

Renseignements : 47 Rue des Acacias, 72100 Le Mans. 06 84 50 25 13.

Des animations pour tous les cyclistes au congrès de la FUB !

C’est le rendez-vous majeur de l’écosystème vélo en plein développement… et cette année c’est au Mans ! Nous sommes fiers d’accueillir le congrès de la FUB, notre fédération nationale, du 10 au 12 mai. Il sera surtout question de la mise en place du Plan vélo avec tous les acteurs concernés : militants, techniciens, responsables politiques, acteurs économiques et usagers.

Autour des nombreux ateliers réservés aux près de 400 congressistes, d’autres rendez-vous vont permettre au grand public de participer à cet événement.
 
  • vendredi 10 mai, 14h – 18h  – Marquage BICYCODE® gratuit devant le Palais des congrès du Mans
  • Opération ouverte à tous et exceptionnellement gratuite, proposée par trois fabricants de matériel de marquage.
  • Le BICYCODE® est un numéro unique gravé sur le cadre du vélo. Il permet de l’identifier et de favoriser sa restitution à son propriétaire après un vol. En complément d’un antivol solide, il participer à dissuader le vol.
 
Dimanche 12 mai, 11h30 salle Pierre Guédou
<span »>Départ d’une balade à vélo d’environ 5km jusqu’à l’Arche de la nature et pique-nique sur place (chacun apporte son repas, Cyclamaine fournit des boissons).
 

C’est le printemps : et si l’on batifolait à plusieurs ?

Car enfin, c’est certes agréable d’inviter Paulette et quelques autres amis pour … de longues virées à vélo (qu’alliez-vous imaginer ?), mais lorsqu’on manque un peu d’endurance, que se profile une bonne côte et que le reste du groupe, peu à peu, vous distance, on se sent finalement un peu tout seul sur sa machine…

Heureusement, il existe un engin permettant d’ahaner de concert, de partager avec l’âme sœur sueur, souffrance et mal de cuisses. Une bécane avec laquelle finir à pieds jusqu’au sommet, humiliés, certes, mais à deux : j’ai nommé le tandem.

Tandem Rouxel et Dubois, affiche de F. Lunel éditée par Ch. Verneau, Paris, dernier quart du XIXe siècle.
(c) Médiathèque de la ville de Chaumont, coll. Dutailly.

Continuer la lecture